Histoire & Patrimoine

Contact & Book

Réserver

Modifier ma réservation

Héritage et modernité au bord du Lac Léman

Depuis 1861, le Beau-Rivage Palace prouve que tradition et innovation, tout comme héritage et modernité, sont des valeurs complémentaires. Cet ambassadeur de la plus haute tradition hôtelière suisse fait partie du patrimoine d’un pays où l’accueil atteint l’excellence.

Les murs du majestueux établissement racontent 1001 histoires aux oreilles attentives. Les grands moments de l’humanité – tels que la signature de traités historiques – les artistes en quête d’inspiration, les familles royales et les hôtes célèbres font partie de la légende du Beau-Rivage Palace.

Classé parmi les meilleurs hôtels 5-étoiles d’Europe, il est constitué de deux bâtiments, reliés entre eux par La Rotonde, construite en 1908. Idéalement situé au bord du lac Léman, le Beau-Rivage Palace est niché dans un écrin de nature, à deux pas du centre de Lausanne. Au même titre que le Comité International Olympique, le palace est une institution du quartier d’Ouchy.

À seulement 10 minutes du vibrant centre-ville, l’hôtel 5-étoiles bénéficie de l’ambiance méditerranéenne de cette zone portuaire. Le jardin de quatre hectares et la splendide terrasse de l’hôtel sont comme une bulle ressourçante. La vue sur le proche lac Léman et sur les montagnes des Alpes apporte une sérénité unique, comme hors du temps.

Plus de 160 ans d'histoire...

1861

La création du Beau-Rivage

Deux ans après la pose de la première pierre de l’hôtel en construction, c’est le 25 mars 1861 qu’à lieu l’inauguration de l’hôtel « Beau-Rivage » à Ouchy. Il peut alors loger 150 personnes et aura coûté 1 400 000 francs (soit environ 702 millions de francs suisses de 2005). L’alimentation en eau y est rendue possible grâce à un puits de vingt-deux mètres de profondeur mais, pour en modérer la consommation, le premier directeur a fait supprimer des plans, l’unique salle de bains qui se trouvait à chaque étage. Alors que l’éclairage par chandelle et lampes à pétrole est une pratique générale, on installe un éclairage au gaz, luxueux à l’époque. C’est le premier hôtel suisse à proposer des suites ainsi éclairées. Par prudence, compte tenu de la nouveauté d’un tel dispositif, on y interdit les allumettes phosphoriques.

1864

Le chalet

Le succès de l’hôtel Beau-Rivage favorise la construction d’une annexe, dans le parc, sur les plans des mêmes architectes, et sous la forme d’un chalet de maçonnerie à décor de brique et pignons retournés, capable d’accueillir 45 hôtes supplémentaires.

1888

Un grand Monsieur

Jacques Tschumi est nommé directeur du Beau-Rivage et créera la première école hôtelière, appelée de nos jours l'Ecole hôtelière de Lausanne, dans l'actuel hôtel Angleterre et Résidence en 1893.

1895

Lumière !

Mise en service de la centrale électrique de l’hôtel Beau-Rivage, six ans avant que ne soit créé le réseau municipal électrique de la ville de Lausanne.

1903

Musique maestro

Depuis son origine, l’hôtel Beau-Rivage a subventionné et accueilli un orchestre de renommée qui fut le premier de la ville. À ce qui fut alors « la Société de l’Orchestre de Lausanne et de Beau-Rivage » succède désormais « l’Orchestre symphonique de la ville de Lausanne ».

1904

Allô ?

Première ligne téléphonique installée à Beau-Rivage : pour les communications externes en 1906 et internes en 1907. En 1909, chaque étage sera doté d’une liaison téléphonique connectée au réseau.

 

Sous la pression des demandes et de la concurrence, des travaux d’urgence ont lieu pour rénover les installations sanitaires, sacrifiant de nombreuses chambres pour installer des WCs et salles de bains.

1908

L'aile Palace

Le 19 juin, ouverture de l'aile Palace, œuvre de l'architecte Eugène Jost au style néo-baroque. Beau-Rivage devient Beau-Rivage Palace.

1912

Un lieu de diplomatie

L’hôtel Beau-Rivage Palace accueille une rencontre diplomatique entre l’Italie et l’Empire ottoman. Leur réunion s’achève par la signature d’un traité où la première s’engage à rappeler ses troupes occupant les îles de la mer Égée contre le retrait de celles du second, présentes en Tripolitaine (Lybie actuelle).

1922

En direct du Beau-Rivage Palace

Première transmission radiodiffusée de Suisse à l’occasion de l’inauguration de la station TSF de Lausanne (la troisième du monde après celles de la Tour Eiffel et de Londres). Un concert donné depuis le Champ-de-l’air est retransmis et diffusé par un haut-parleur dans l’hôtel au profit des invités qui y étaient rassemblés. L’hôtel accueillera dès lors tous les ans l’Union internationale de Radiodiffusion, même pendant la Seconde guerre mondiale.

1932

La Conférence des Réparations

Séance d’ouverture de la Conférence des Réparations. Elle consiste en la renégociation internationale des dettes et créances imposées à l’Allemagne défaite en 1918. L’hôtel reçoit les délégations anglaise, roumaine et belge.

1939-1945

La période de la seconde guerre mondiale

La guerre impose des difficultés à l’hôtel : l’aile Palace est fermée car grande consommatrice de combustible ; la gestion du personnel est compliquée par le remplacement de mobilisés ; les approvisionnements sont rendus difficiles.

 

Le 19 mai 1945, le Comité français de Libération nationale commémore la fin de la guerre dans les salons de l’hôtel.

1952

Un havre de paix

Charlie Chaplin et son épouse Oona s'installent en Suisse et séjournent au Beau-Rivage Palace.

1953

Têtes couronnées

Séjour du roi Hussein de Jordanie, qui fêtera ses 18 ans le 14 novembre.

 

Pour fêter le couronnement de la reine d’Angleterre Elisabeth II, un bal solennel animé par l’Orchestre des Royal Marines est donné dans les salons en présence du couple Chaplin.

1971

Mon beau sapin

Deux arbres de Noël géants sont dressés dans le parc de l’hôtel de Beau-Rivage Palace. Six cents ampoules ont été utilisées. Par temps clair, les arbres sont visibles depuis Evian.

 

En 1978, la piscine extérieure sera construite.

1999

Hôtel historique

L’Hôtel Beau-Rivage Palace est élu « Hôtel historique de l’année 1999 » par la section nationale suisse du Conseil International des Monuments et des Sites (ICO-MOS), récompensant ainsi les efforts fournis au fil des décennies pour conserver et sauvegarder un patrimoine inédit constitué depuis 1861.

2005

Espace bien-être

Ouverture du premier spa de l'hôtel qui deviendra par la suite Cinq Mondes. Il sera rénové en 2020.

2009

La gastronomie à son paroxysme

Ouverture du restaurant Anne-Sophie Pic avec la cheffe la plus étoilée au monde. En octobre, le guide Michelin lui attribuera 2 étoiles.

2016

Rencontre au sommet

Le Beau-Rivage Palace reçoit un appel urgent de Washington : au bout du fil, un responsable de l’administration de Barack Obama. Il souhaite que l’hôtel accueille un sommet sur la Syrie convoqué en urgence dans les prochaines 48 heures. Y sont attendus les chefs de la diplomatie russe (Sergueï Lavrov) et américaine (John Kerry) ainsi que des représentants de l’Arabie saoudite, du Qatar et de la Turquie, de même que l’émissaire de l’ONU (Staffan de Mistura). L’idée de se retrouver au Beau-Rivage Palace vient de John Kerry qui avait adoré l’hôtel où il avait pris part aux négociations sur le nucléaire iranien un an plus tôt.

2020

Les rénovations

Les deux ailes de l'hôtel ont été rénovées sous la direction de l'architecte parisien Pierre-Yves Rochon en 2014 pour l'aile Palace et en 2020 pour l'aile Beau-Rivage.

2023

La consécration

L'hôtel est sacré Meilleur Hôtel de l'année 2023 par Gault & Millau

1er février 2024

L'alliance de deux Grandes Maisons

Le Beau-Rivage Palace dévoile son nouveau Spa Guerlain, une adresse d’exception exclusive.